ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact
Le Site Web de Mario ATTIDOKPO
Les échos de YELEEN 2010

Echos du Festival Yeelen 2010. 
 
Sidwaya Quotidien du mercredi 5 janvier 2011 sous la plume de Jean-Marie TOE. 
 
Les contes, une source de sagesse pour la génération actuelle. 
 
Dans le cadre de la 14ème édition du Festival International du Conte et de l’Art du Récit « Yeelen », la Maison de la parole a organisé des contes, le 30 décembre 2010 à Bobo-Dioulasso. Ce sont plus d’une quinzaine de conteurs qui ont émerveillé le public à travers des messages véhiculés dans le jardin et sur la grande scène du Centre culturel français Henry Matisse. 
 
Avant tout propos, les conteurs ont rendu hommage aux ambassadeurs de la culture burkinabè qui ont tiré leurs révérences dont Sotigui Kouyaté et Mahama Konaté, entre autres. Dans un art bien singulier à eux, les conteurs sont passés sur scène et ont communié avec les spectateurs, certains assis à même le sol. 
La parenté à plaisanterie, la résolution pacifique des crises, la solidarité et l’entraide, tels sont quelques uns des thèmes abordés par l’intermédiaire d’anecdotes et de proverbes éducatifs. Ainsi, le conteur nigérien, Adou Mohamed Sali dit Tonton Adou estime qu’au lieu d’utiliser la force, il faut plutôt l’intelligence et la négociation pour résoudre les conflits quelque soit leur nature. Tassata Tata Bamouni du Burkina Faso, a quant à elle, fait cas de la parenté à plaisanterie entre Gourounsi et Bissa. Pour elle, la parenté à plaisanterie, facteur de paix, de cohésion sociale et de bien-être entre les peuples, est une valeur intrinsèque de la société burkinabè qu’il faut entretenir. 
 
Pour la conteuse et journaliste brésilienne, Dinah Feldman, les contes allient merveilleusement tradition et modernité. Elle se dit curieuse de la tradition orale africaine qui fait la particularité de ses conteurs. « Ici, il y a quelque chose de profondément traditionnelle que les jeunes retrouvent avec des vieux conteurs », s’est-elle réjouie.  
A entendre Elodie, une Française friande de contes, « Il y a une morale que l’on retient de chaque conte. Au fur et à mesure que l’on les écoute, on se forge un autre regard sur soi-même, sur les autres et sur le monde. 
Contrairement aux films, on ressort des contes plus grandis parce que les contes, surtout africains sont d’une richesse que j’ignorais jusqu’à présent ». Elodie dit donc avoir appris la tolérance, la solidarité, des messages qui vont changer sa vision du monde.  
Tonton Adou a loué la tenue de ce festival qui a permis aux conteurs et à leurs partenaires d’échanger et de nouer des relations qui aboutiront à la mise en place de projets visant la promotion du conte africain.  
 
Le directeur artistique de l’Ensemble Culturel, « Les Griots Noirs du Togo », Mario Attidokpo, qui est à sa 1ère participation au Festival se dit surpris. 
Il estime que le Festival Yeelen est le 1er du genre en Afrique qui puisse regrouper en deux semaines autant de stagiaires, de conteurs et de public. « La Maison de la parole s’est inscrite dans le sens d’un grand défi qui permet à l’art de l’oralité africain de voyager et de se faire valoir avec une certaine expertise dans l’organisation. Les autres structures doivent s’inspirer de son exemple parce que la chose culturelle est ce qui reste à l’homme lorsqu’il a tout perdu », a confié M. Attidokpo, par ailleurs directeur du Festival International de Conte (FESCONTE) du Togo.  
Contrairement au contexte burkinabè, il soutient que le financement de la chose culturelle n’est pas encore dans les coutumes des décideurs politiques togolais.  
Le FESCONTE, a-t-il déploré, ne fonctionne que grâce, à quelques bonnes volontés et à son salaire bien que le parlement ait voté en novembre 2009, le Fonds d’aide à l’action culturelle, jusqu’aujourd’hui indisponible. 
 
Programmation artistique YELEEN 2010 : Les invité(e)s 
Bénin  
Patrice TOTON 
Burkina Faso 
Tata BAMOUNI TASSALA 
Pascaline OUEDRAOGO 
Gérard P. KIENTEGA 
Harouna TRAORE 
Kôrô DIARRA 
Wahiribé DEMBELE 
Lamine TRAORE 
Bakary TRAORE 
Les Vieux de Kuinima 
Côte d'Ivoire 
Amoin KOFFI  
Mali 
Salif BERTHE 
Niger 
Ado MAHAMAT-SALET 
Togo 
Koffi Mawoutor Mario ATTIDOKPO 
Congo 
Abdon Fortuné KOUMBA  
Centrafrique 
Boniface Olsene WATANGA 
République Démocratique du Congo 
Doudou NZIO 
Ile de la Réunion 
Daniel BERGEAULT 
Tanh 
Angleterre/Guyanne Britannique 
TUUP 
Brésil 
Daniele Ramalho 

  
(c) Directeur Artistique des Griots Noirs du Togo - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 25.01.2011
- Déjà 787 visites sur ce site!